Blog

Les consultations de psychologues en hausse à cause du covid 19

En pleine pandémie, ballotés entres les tâches professionnelles itératives, les soucis familiaux et privés de distraction, les Français, rongés par le stress sont de plus en plus nombreux, à consulter les psychologues, soit 27% depuis le mois d’octobre, d’après une étude réalisé par Doctolib. Les trois quarts des psychologues interrogés affirment qu’ils sont débordés. En effet, les demandes de soins pour stress et troubles anxieux ou dépressifs ont remarquablement augmenté à cette période.

Des patients qui paniquent !

Parmi les causes qui font que beaucoup de patients ont besoin de consulter un psychologue, c’est que certains d’entre eux se trouvent face à un nouveau mode de vie, où il leur est interdit de sortir ou de voyager, à la suite des périodes de confinement interminables. Non seulement, la situation financière de certains va de mal en pis, mais également la peur de l’inconnu les effraient énormément, ce qui peut susciter des troubles de sommeil ainsi qu’un sentiment de tristesse implacable. On doit avouer que pour la plupart il s’agit de difficultés professionnelles essentiellement financières ou des problèmes d’organisation et de surcharge de travail, notamment après le confinement, ce qui déclenche des symptômes très caractéristiques de la dépression. Il y a même des patients jeunes entre 25 et 40 ans qui ont développé des TOC [troubles obsessionnels compulsifs] de lavages et de vérification. D’autres ont des difficultés à se projeter, disent se sentir paralysés, remettent en question de nombreux aspects de leur vie et ne supportent pas le manque de libertés.

Comment apaiser ses craintes et retrouver son équilibre psychologique ? Rien n’est aussi efficace que de prendre rendez-vous chez psy !

Les psychologues sont débordés : que faire ?

Depuis le mois de janvier, les psychologues voient leurs agendas se remplir et le nombre de patients exploser. Ils suivent leurs patients de tout âge. Pour que tout se passe dans les règles de l’art et que la patientèle demeure satisfaite et rassurée, une attention particulière doit être accordée à la communication et ce via une plateforme de télésecrétariat médical qui s’occupe de l’accueil téléphonique et gère la prise de rendez-vous. Le psychologue sera ainsi en mesure d’axer toute son attention sur les consultations.

Mais, plusieurs psychologues souhaitent aujourd’hui un meilleur accès direct aux soins. Autrement ils aspirent à une prise en charge des consultations sur prescription médicale. Si le fait d’aller voir un psychologue n’est pas un comportement anodin, et l’engorgement des centres psychiatriques ne date pas d’hier, aussi fallait-il revoir nos modes d’emploi en facilitant l’accès aux soins psychiatriques qui s’avèrent indispensables au cœur de cette crise sanitaire.